Conseils d'entretien

Home
Poser une corde
Nettoyer
Voyager
Hygrométrie
Etui
Chevalet
Chevilles
Conservation
F.A.Q.
Ne pas faire
Quelles cordes choisir
En cas de vol de l'instrument
Doc Luthier Vous trouverez dans cette page quelques conseils courants d'entretien et de conservation de votre instrument. Voyez également la page "Ne pas faire" pour éviter les pièges classiques. Si vous ne trouvez pas réponse ici à votre attente, rendez-vous à la page "Foire aux questions". Si vous n'y trouvez pas encore d'apaisement, cherchez le formulaire de questions qui s'y trouve en bas de page et envoyez-moi votre question ou votre suggestion.

Et le risque de vol?

Comment poser ou changer une corde?

Comment poser une corde La corde doit former un rouleau régulier et serré contre la joue du cheviller. De la sorte, plus la corde s'enroule, plus la cheville est enfoncée dans sa perce. Plus la corde est tendue, plus la cheville tient.

Retour


Nettoyer ou ... Ne pas nettoyer?

Essuyage Essuyez votre instrument avec un chiffon doux et sec. Pensez à lessiver ce chiffon car la poussière qu'il accumule est abrasive et peut rayer la surface du vernis. NE JAMAIS UTILISER DE PRODUITS DE NETTOYAGE, MÊME DESTINÉS AUX VERNIS DE LUTHERIE. Voyez la rubrique nettoyage de la page "Ne pas faire".

Retour


Voyager avec votre instrument

Pour voyager en sécurité, votre instrument doit être dans un bon étui (les housses de violoncelle protègent des griffes mais pas des chocs).

Dans l'automobile, ceinturez toujours votre étui car il suffit d'un coup de frein pour qu'il tombe de la banquette. En cas de collision, non ceinturé, votre instrument volerait à travers l'habitacle. Ne placez jamais votre instrument sur la plage arrière (la température y atteint vite 60°).

Ne laissez jamais votre instrument seul dans une automobile. La chaleur et la sécheresse sont une menace. Le vol est également un risque majeur.

Retour


Choisir un étui

Il existe trois sortes de protection pour les instruments :

  1. La housse: destinée au violoncelle ou à la contrebasse elle est souple et légère. Elle est moins coûteuse que l'étui rigide mais beaucoup moins protectrice. Elle préserve des griffes et des petits coups. Elle ne protège pas des chocs et est inefficace en cas de chute. La différence de coût entre une housse et un étui rigide n'est pas le coût d'une réparation un temps soit peu importante. A bon entendeur,...
  2. L'étui semi-rigide, parfois désigné sous le vocable de "Gig-Bag": léger et moins coûteux que l'étui rigide, l'étui semi-rigide protège des griffes et des coups et des chocs de moyenne amplitude. Ces étuis peuvent être conseillés pour les élèves en raison de leur faible prix. Voyez nos coups de coeur. Nota: certains étuis rectangulaires pour violon ou pour alto et vendus comme étuis rigides sont en fait des étuis semi-rigides. Ils ne sont pas perméables à la vapeur et les chocs portés sur leur fond ou sur leur couvercle sont transmis directement à l'instrument qu'ils contiennent. Vous les repérerez aisément à leur prix inférieur et au fait qu'ils n'ont pas de fermeture de serrurerie (ils n'ont souvent qu'une simple fermeture à tirette).
  3. Les étuis rigides:
Un étui rectangulaire avec housse vissée
  • en bois recouvert d'une housse amovible: Très résistants aux chocs, isolants du point de vue thermique, absorbant les écarts hygrométriques, ces étuis sont fabriqués en un multiplex de bois et recouverts d'une housse amovible en toile très résistante ou même de cuir. Ils sont déclinés en diverses finitions intérieures et extérieures allant jusqu'aux serrures à code plaquées or ... La qualité du multiplex fait souvent la différence de prix : le nombre de feuilles croisées et la qualité du bois, le type de colle utilisée feront la résistance du boitier au chocs. Certains étuis sont spécialemant conçus pour laisser l'instrument respirer. La toile de recouvrement assure l'imperméabilité et l'aspect de l'étui. Elle doit être amovible pour le remplacement éventuel des tirettes. Si ces étuis sont plus coûteux, ils ont aussi une très grande durée de vie qui fait plus que compenser la différence de prix. Les finitions intérieures passent par le velour ou le velour de soie naturelle. Attention: certains étuis en bois recouvert de toile sont peu coûteux ! La qualité des serrures, de la poignée, des vis de fixation, des porte-archets, des charnières et des tirettes, bref de tout ce qui devrait être résistant, laisse à désirer. Le prix (malheureusement) vous guidera vers une fabrication plus sérieuse.
  • l'intérieur de l'étui

    Les petits "plus" qui comptent :

    Retour


    Entretenir le chevalet

    Chevalet Conservez votre chevalet bien perpendiculaire pour éviter qu'il plie. Il est entraîné par les cordes lorsque vous accordez. Si vous n'y prennez pas garde, il finit par pencher et plier. Pour éviter cela, redressez votre chevalet en le prenant par son sommet.

    François louant peut redresser un chevalet même fortement plié.

    Les petits tubes en matière plastique fournis avec certaines cordes sont à proscrire : ils sont sensés protéger le chevalet mais ils collent au chevalet et à la corde. Le chevalet ainsi "solidarisé" avec la corde est entraîné par elle lorsque vous accordez. En porte-à-faux, le chevalet perd son efficacité accoustique et finit par plier. De plus, il est difficile de le redresser car il est littéralement collé à la corde.

    Le coin en ivoire dans la tête du chevalet François Louant place une pièce minuscule en ivoire dans la tête de ses chevalets. cette pièce est quasi invisible, n'altère en rien la sonorité et empêche définitivement le cisaillement de la tête du chevalet par la corde.

    Retour


    Chevilles

    une checille

    Pour des chevilles qui glissent trop, même après avoir été bien enfoncées dans le cheviller : détendez totalement la corde, retirez la cheville. Vous constaterez qu'il y a deux bagues brillantes aux endroits où la cheville est dans la joue du cheviller.

    1. Si les bagues de friction sont irrégulières ou interrompues, consultez votre luthier car vos chevilles sont ovalisées. Elles nécessitent un rognage qui demande du soin et un bon tour de main.
    2. Si les bagues de friction sont régulières tout autour de la circonférence, frictionnez de la craie sur la bague qui est la plus proche de la tête de la cheville (où vous la saisissez quand vous accordez). Replacer la cheville dans sa perce et faites la tourner plusieurs tours. répétez l'opération jusqu'à tenue satisfaisante. Remettez la corde et accordez.

    Pour des chevilles qui collent et tournent difficilement : détendez totalement la corde, retirez la cheville. Vous constaterez qu'il ya deux bagues brillantes aux endroit où la cheville est dans la joue du cheviller.

    1. Si les bagues de friction sont irrégulières ou interrompues, consultez votre luthier car vos chevilles sont ovalisées. Elles nécessitent un rognage qui demande du soin et un bon tour de main.
    2. Si il n'y a qu'une bague brillante de friction à l'extrémité de la cheville, consultez votre luthier car la cheville est mal taillée. Elle nécessite un rognage qui demande du soin et un bon tour de main.
    3. Si les bagues de friction sont régulières tout autour de la circonférence, frictionnez un peu de savon sec sur la bague qui est vers l'extémité de la cheville (la plus éloignée de la tête de la cheville).Replacer la cheville dans sa perce et faites la tourner plusieurs tours. Remettez la corde et accordez.

    Détendre et retendre les cordes les détériore.

    Retour


    Conserver votre instrument

    Retour


    Quelles cordes choisir?

    Il existe plusieurs types de cordes : outre le matériau qui constitue la corde, il convient de les choisir à la taille adaptée à l'instrument (entier ou 4/4, 3/4, 1/2, 1/4, 1/8). Il est à noter que la corde de Mi du violon est actuellement presque toujours en métal (parfois filé). Le Mi en boyau nu est joué par les instrumentistes recherchant des sonorités "originelles". Le mi en boyau possède un timbre inégalable mais il est très instable et d'une durée de vie limitée (ce qui rend son usage très coûteux)

    Retour